Assassinat du juge Giovanni Falcone 1992

 
 
 

Quelques hautes personnalités, chefs d’ État et de gouvernement assassinés

— Antiquité:
246 av. J.-C :Antiochos II Théos ,roi séleucide de Syrie de 261 à 246 av. J-C, empoisonné à l’instigation de sa première femme, Laodice, qu’il avait répudiée.
175 av. J-C : Séleucos IV, roi séleucide du Pont, tué par son ministre Héliodore.
142 av. J-C.: Antiochos VI Dyonisos ,roi séleucide de Syrie de 145 à 142 av. J.-C, tué par son mentor, le général Tryphon ,qui visait son trône.
139 av J-C.: Viriathe, chef lusitanien résistant à Rome, tué lors de son sommeil par sespropres compagnons, achetés par les Romains.
117 av. J-C.: Hiemsal ,roi de Numidie, tué par son frère aîné Adherbal, avec lequel il partageait lepouvoir.
44 av. J-C.: Jules César, homme d’État romain, tué de 23 coups de poignards par un groupe de républicains, dont son fils adoptif, Brutus.
 Moyen-âge:
  415 : Athaulf, roi des Wisigoths de 410 à 415, beau frère et successeur du roiAlaric.
842 :Guillaume Longue épée, duc de Normandie.
1040: Duncan Ier le Gracieux, roi d’Écosse
1092: Nizam al- Mulk ,vizir des sultans seldjoukides.
1160: Éric IX, roi de Suède, dans la cathédrale d’Uppsala.
1382: Jeanne Ire de Naples, reine de Naples et comtesse de Provence.  
Époque moderne:
— 1811 : Spencer Perceval, premier ministre britannique.
— 1831 : Ioannis Kapodistrias ,président de la Grèce.
— 1865 :Manuel Isidoro Belzu ,président de la Bolivie.
— 1865 :Abraham Lincoln, président des États- Unis.
— 1878 : Okubo Toshimichi , premier ministre du Japon.
— 1881 :James Garfield, 20ème président des États-unis d’Amérique.
— 1881 :Alexandre II, tsar.
— 1894 :Sadi Carnot, président de la République française.
— 1897 :Antonio Canovas del Castillo, premier ministre espagnol.
— 1900: HumbertIer, roi d’Italie.
— 1901: William McKinley, président des États-unis .
— 1903: Alexandre Ier Obrenovitch ,roi de Serbie et de sa femme.
— 1910: Boutrous Ghali, premier ministre Égyptien.
— 1914: Jean Jaurès, homme politique Français.
— 1914: François Ferdinand, archiduc d’Autriche.
— 1931: Hamaguchi Osachi ,premier ministre du Japon.
— 1932: Tsuyoshi Inukai ,premier ministre du Japon.
— 1932: Paul Doumer, président de la République Française.
— 1934: Alexandre Ier roi de Yougoslavie et ministre Louis Barthou.
— 1963: John F. Kennedy, président des États-unis .
— 1968: Robert Francis Kennedy, homme politique Américain. Assassiné pendant sa course à la maison blanche.
— 1968 :Martin LutherKing, militant non violent pour les droits civiques des Noirs aux États-unis .
— 1970: Pierre La Porte, avocat, journaliste et homme politique Québécois.
— 1975: Richard Ratsimandrava ,3ème Président de la République de Madagascar.
— 1978: Major Général Ali Mohammad Khademi ,PDG   de la compagnie Iran air.
— 1978: Aldo Mono, juriste et homme politique italien, assassiné par les Brigadesrouges.
— 1979: Park Chung- hee ,président de la Corée du Sud.
— 1980: John Lennon, auteur compositeur, chanteur, fondateur du célèbre groupe TheBeatles.
— 1981: Anouar el-Sadate, président de l’Égypte.
— 1982: Béchir Gemayel, président du Liban.
— 1984: Indira Gandhi, Premier ministre Indien.
— 1986: George Besse, qui fût le dirigeant de plusieurs grandes entreprises Françaisescontrôlées par l’État.
— 1992: Mohammed Boudiaf, président de la République Algérienne.
— 1992: Giovanni Falcone, juge Italien assassiné à Capaci ,engagé dans la lutte Anti-Mafia .
— 1994: Agathe Uwilingiyimana ,premier ministre du Rwanda.
— 1994: Juvénal Habyarimana, Président du Rwanda.
— 1995: Yitzhak Rabin, premier ministre Israélien.
— 1997: Jean Pascal Couraud ,surnommé JPK était un journaliste Français.
—— 1998: Claude Erignac ,Préfet de Corse.
— 1999: Vasgen Sarkissian ,premier ministre Arménien.
— 2001: Birendra et Aiswary ,roi et reine du Népal avec 9 autres membres de la famille royale.
— 2001 :Laurent-Désiré Kabila président de la République du Congo.
— 2001: Ahmed Shah Massoud, chef de la résistance en Afghanistan.
— 2001: Siddiq Khan Kanju ,ancien ministre Pakistanais des Affaires étrangères.
— 2002: Marco Biagi ,conseiller du ministre Italien du Travail.
— 2003: Mohammed Ahmad al- Rasheed ,ambassadeur de l’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire.

La réalité des assassinats politiques aujourd'hui:

De nos jours, et ce depuis des décennies,les assassinats politiques ont lieu souvent sur ordre, avec la complicité ou l’assentiment des autorités ou sous l’autorité d’une entité politique.

Ils sont généralement mis dans la même catégorie que les exécutions extrajudiciaires et sont considérés comme une violation des droits humains

Certains assassinats ont pu avoir des conséquences politiques très importantes dans l'histoire récente, comme celui de Juvénal Habyarimana qui conduisit au génocide au Rwanda en 1994.

Dans certains pays, l'assassinat politique semble être devenue une pratique courante à l'encontre des opposants même si le caractère politique est souvent difficile à prouver. La Russie en est un exemple avec un ciblage visible sur les journalistes

Des soupçons d'assassinat politique impliquant une partie des autorités françaises existent également dans le cas de Jean-Pascal Couraud .